Faut-il installer des panneaux solaires sur son toit ?

Qu’on les trouve esthétiques ou disgracieux, les panneaux solaires ont de plus en plus la côte sur le toits des Français. Et pour cause, l’investissement qu’ils représentent est facilement rentabilisé. Panneaux solaires ou photovoltaïques, le distinguo On distingue les panneaux solaires thermiques, qui ont vocation à piéger la chaleur, des panneaux solaires photovoltaïques, qui captent la lumière du jour et fonctionnent à la façon d’un générateur de courant continu. La première option, la plus simple, la plus accessible et aussi la plus répandue, consiste à raccorder son installation de panneaux thermiques à un chauffe-eau solaire individuel (CESI). Le CESI peut produire entre 50 et 70% de la consommation annuelle en eau chaude. Hors aides, cette installation coûte en moyenne 7500 euros. La deuxième option est d’installer un système solaire combiné (SSC), qui fonctionne à la façon d’une chaudière à la fois pour le chauffage et l’eau chaude. A titre d’exemple, une surface de 10m2 de capteurs solaires permet de couvrir entre 30 et 50% des besoins d’un logement de 100m2, et le SSC coûte en moyenne 20 000 euros à l’installation sans compter les aides. Dans les deux cas, les panneaux solaires ont une production intermittente et ne permettront pas à la maison d’atteindre l’autonomie, et il faudra conserver un approvisionnement complémentaire au gaz ou à l’électricité. Cependant le solaire thermique constitue une solution écologique et toujours rentable sur le moyen terme. L’autre possibilité, qui est envisageable en complément de la pose de panneaux thermiques, est la pose de panneaux photovoltaïques générateurs d’électricité. Le coût de cette technologie a baissé de 40% entre 2011 et 2014 sous l’effet des...

Installation photovoltaique : démarches administratives

Le soleil est une source d’énergie gratuite, écologique et parfois très abondante dans certaines régions. La production d’énergie via le photovoltaïque se développe en France et se révèle très économique. Mais l’installation de panneaux photovoltaïques doit respecter plusieurs réglementations : code de l’urbanisme, de la construction, de l’environnement, droit électrique…. Toute installation nécessite un certain nombre de démarches préalables. 1ère démarche : la mairie Dans un premier temps, il est conseillé de contacter la mairie pour connaître les éventuelles contraintes d’urbanisme de la zone. Un récépissé de permis de construire ou de déclaration préalable sera à remplir et à remettre à la mairie pour accord. Attention, si vous êtes situé dans un zone protégée ou dans le périmètre d’un site classé. 2ème démarche : EDF Il faudra ensuite faire une demande auprès d’EDF. Celle-ci portera sur une proposition technique et financière pour votre installation photovoltaïque. Le raccordement EDF consiste à réaliser un contrat de raccordement et d’exploitation qui comprendra : la demande de déclaration d’exploiter : une autorisation permettant d’exploiter l’installation photovoltaïque et devenir producteur d’électricité. l’obligation d’une obtention d’un certificat ouvrant droit à l’obligation d’achat de l’électricité produite. 3ème démarche : ERDF Les formulaires sont disponibles sur le site internet d’ERDF. Un portail informatique dédié au dépôt et au suivi des demandes de raccordement pour les installations inférieures ou égales à 36 kVA est disponible. La mise en service n’est possible que lorsque les travaux de raccordement sont achevés et que l’attestation de conformité est transmise à ERDF. A partir de la mise en service, EDF AOA (Agence Obligation d’Achat solaire) prendra contact avec vous pour réaliser le...

L’énergie solaire gagne en compétitivité

Si l’énergie photovoltaïque était uniquement réservée aux plus aisés, elle peut désormais être davantage vulgarisée et concourir avec les énergies fossiles. Son coût a en effet été divisé par deux depuis 2009, avec la possibilité d’acquérir des équipements à moins de 1 € par watt. Certaines régions très ensoleillées ont déjà su exploiter cette manne, notamment en Amérique Latine. Les panneaux solaires et les centrales thermo-solaires se multiplient. De nouveaux modes de financement commencent également à voir le jour, suivant le pays. L’Amérique latine et les Caraïbes ont déjà entamé leur projet d’expansion de l’énergie solaire sur leurs réseaux nationaux. Ce sont des zones où l’électricité est particulièrement chère. La production d’électricité photovoltaïque répond au double objectif écologique et financier. Du reste, cette énergie renouvelable requiert un investissement de départ significatif en raison des équipements, mais n’engendre que des couts d’exploitations moindres. Les opérateurs misent sur un mode de financement qui permet d’étaler le remboursement sur une longue...

Colloque photovoltaïque annuel du SER-SOLER, aujourd’hui le 28 mai

« Photovoltaïque : repenser l’énergie localement et rayonner à l’international », tel sera le thème de la deuxième édition du colloque national organisé par le Syndicat des Energies Renouvelables (SER), à travers sa branche photovoltaïque Soler. L’événement se déroule aujourd’hui, à Paris, Cœur-Défense. Les enjeux du colloque sont majeurs, dans un contexte difficile où le secteur photovoltaïque se heurte à la baisse des raccordements au réseau, soit 100 MW installés au premier trimestre 2013, contre 350 en comparaison annuelle. La hausse des droits de douanes pour les produits importés de Chine limite également les professionnels dans leur investissement. Cette journée de colloque sera ouverte par Delphine Batho. Quatre tables rondes seront ensuite tenues, dont le sujet abordé concerne respectivement le photovoltaïque et la parité réseau, l’autoconsommation d’énergie, l’industrie dans le secteur photovoltaïque et enfin l’accompagnement de la filière française sur le marché international. SER-SOLER profitera de l’événement pour présenter son étude intitulée « Anticiper le développement du solaire photovoltaïque...

Delphine Batho : doubler la capacité de production d’énergie solaire

Le 07 janvier dernier, le gouvernement a annoncé son plan consistant à doubler la production d’énergie solaire, pour ainsi atteindre 1.000 mégawatts. Le plan prévoit également que l’électricité produite dans les petites fermes photovoltaïque utilisant des panneaux fabriqués en Europe soit rachetée jusqu’à 10 % de plus que son tarif actuel. Cette annonce a été faite par la Ministre de l’Écologie, Delphine Batho, alors qu’elle visitait l’usine de fabrication de panneaux solaires, MPO. Dans ce plan de transition écologique, des investissements dépassant les 2 milliards d’euros pourraient être générés. D’autant que la production d’énergie solaire a souffert de la réduction de la voilure, réduction que le précédent ministre a attribué à la hausse fulgurante du coût de développement de ce secteur. Cela a causé la perte de 15.000 emplois en deux ans. Ainsi, un décret concrétisera les mesures récemment prises par le gouvernement, pour une entrée en vigueur dès cette...

Pensez à nouveau au photovoltaïque

Pour les besoins énergétiques, plusieurs solutions sont disponibles sur le marché outre l’électricité fournie par EDF. La micro-cogénération et l’éolienne ont été notamment présentées mais ils affichent encore de nombreux inconvénients. Il ne reste que la photovoltaïque qui est considérée comme étant la plus rentable et la plus efficiente. La photovoltaïque est aujourd’hui une option à ne pas négliger pour satisfaire les besoins énergétiques car elle offre l’opportunité de se procurer les équipements d’installation nettement moins chers que deux auparavant.  Elle présente également une puissance considérable pouvant alimenter de manière satisfaisante toute une résidence. La photovoltaïque assure, en plus, une durée de vie au-delà de 20 ans avec une résistance à rude épreuve. En outre, elle dispose de composant d’une excellente qualité par rapport à quelques années. Côté installation, les professionnels se font de plus en plus nombreux rendant la recherche de plus en plus...